RGT cycling, pour les cyclistes exigeants.

RGT cycling est une nouvelle application pour simuler des sorties à vélo virtuel. L’application bénéficie d’un graphisme haut de gamme et d’un rendu de pédalage extrêmement précis. On apprécie les parcours que l’on peut suivre calmement sans le rush qu’on trouve sur des applications plus populaires.

Nous avons, toujours, privilégié une relation directe entre le home-traîner et son application de contrôle. Pas de monde virtuel devant nous. Seulement les indications brutes des principales variables sous la forme de courbes.


Mais, avec le confinement qui s’étend dans la durée, nous avons voulu tester d’autres formes de vélo d’intérieur. Parmi les plateformes servant de simulateurs aux sorties virtuelles, ZWIFT est leader sur le marché bénéficiant d’un support technique surpuissant permettant de proposer une expérience “vélo virtuel” assez exceptionnel.

Relire l’article sur l’intérêt d’un home-trainer connecté.

La découverte de RGT Cycling

C’est un peu au hasard des lectures sur internet que nous avons trouvé cette excellente référence “Découvrez la nouvelle application pour home-trainer RGT Cycling gratuitement“.

Cette nouvelle application “RGT Cycling” est mise à disposition des utilisateurs, gratuitement, durant la période de confinement.
Il suffit de s’y inscrire. Et puis, d’envoyer un mail sans contenu à l’adresse suivante “rideitout@rgtcycling.com”.

Partenaire
L'argalyde

Principales caractéristiques

“RGT Cycling” se donne comme objectif de nous “transporter à travers le monde sur notre vélo”. Le projet est ambitieux et l’enveloppe est généreuse : un très beau site, très complet, décrivant précisément ce qu’on trouve sur cette nouvelle plateforme, simulateur de sorties à vélo.

Très clairement, la volonté des concepteurs est d’en faire un outil pour des cyclistes exigeants.
D’ailleurs, dans leur approche, l’application met en valeur, en premier, l’aspect “entraînement” (Real Training). Et pour mettre en évidence leur sérieux, “RGT cycling” s’est associé à la plateforme d’entraînement “Training Peaks” pour proposer des “plans d’entraînement” complets. La terminologie utilisée est celle qui désigne, actuellement, les processus physiologiques permettant de construire des programmes cohérents.

Deuxième point, qui vient compléter leur ligne de conduite, “RGT Cycling” propose une sélection de véritables routes (Real Road) qui parlent aux cyclistes : le cap de Formentor, le Patenberg, le Mont-Ventoux, Le ” 8Bar à Berlin, le “Borrego Spring”, le “Canary Wharf”…

Enfin, RGT Cycling se distingue en rendant possible l’ouverture de parcours proposés par les utilisateurs. Chaque membre de l’application peut proposer un circuit sous la forme d’un fichier “.gpx”. Une fois qu’il est mis en ligne par le support technique, le responsable du parcours peut le rendre disponible pour y organiser soit une course, soit une randonnée, soit une session d’entraînement. Pour y participer, il faut simplement s’inscrire.

La proposition est séduisante. Voyons si elle répond aux attentes. La prise en main est-elle à la hauteur de la promesse

Prise en main

Pour s’y inscrire, il faut installer deux applications.

  • Celle qui va afficher votre avatar sur le parcours ainsi que les données relatives à votre effort : le “screen app.”
  • L’application mobile qui va piloter votre sortie à vélo virtuelle.

Il est possible d’utiliser “RGT cycling” gratuitement en ayant accès aux caractéristiques de base. Pour en profiter pleinement, il faut débourser 14,99 dollars (soit 13 à 15 euros selon le taux de change.).
L’accès “premium” est gratuit durant 14 jours.

Configuration

Le simulateur peut fonctionner sur PC ou iPad. Il faut au minimum “windows 10” pour que l’application fonctionne sur ordinateur ou un Ipad 2. La connection home-trainer/console de contrôle se fait par bluetooth ou par une antenne ant+.

La prise en main est rapide. Les écrans sont assez explicites pour favoriser une utilisation intuitive de l’application. On configure un avatar et nous voilà partie pour une session de vélo virtuel.

Qualité du graphisme

Le graphisme est de grande qualité reproduisant fidèlement les lieux où nous sommes censés être. Le déroulement du parcours est fluide, sans rupture.
Il est possible d’avoir différents angles de vue de son personnage. On peut voir la route, on peut se regarder rouler façon “drone”, on peut regarder en arrière. Tout cela est très réactif et se gère avec l’application mobile.

Real Roads

Nous avons utilisé deux parcours pour y suivre l’entraînement quotidien : “8Bar Crit circuit à Berlin” et “Borrego Spring”.
Dans les deux cas, il s’agissait de respecter des intensités précises exprimées en watts. Les informations données par l’application sont strictement identiques à celles issues du recueil de données effectué sur notre compteur GPS Bryton.

rgt cycling

Participer à des événements

Nous avons, également, participé à un événement proposé par un utilisateur de “RGT CYCLING”. Nous étions 18 au départ. Au programme, l’ascension du “Passo Stelvio”.
Le graphisme est bluffant. La représentation des lieux est minutieuse. Assez rapidement, le groupe se disloque. Mais on se retrouve par groupe de niveau, indiqué par la relation “W.KG-1. Dans ces conditions, le déplacement est harmonieux. La résistance du home-trainer est pilotée par le serveur qui héberge “RGT Cycling” et non pas, directement sur l’ordinateur de l’utilisateur. Dès lors, l’expérience est identique pour chacun.

On ressent l’effet de l’application sur les mécanismes du home-trainer. Il faut changer de braquet pour faire face aux pourcentages “virtuels”. A chaque fois que la pente change, la résistance s’adapte et le cycliste doit ajuster son pédalage. Même s’il existe un décalage avec la réalité, les adaptations du cycliste aux variations est profitable pour adapter son attitude au terrain.

Réalisme

Les concepteurs ont fait de gros efforts pour rendre l’application réaliste. Le système simule l’aspiration. Lorsque vous êtes dans la roue d’un cycliste, les gains s’affichent sur l’écran et se manifestent sur la résistance du home-traîner.
On pourrait également décrire le freinage simulé qui prend en compte, dans les déplacements, les virages. Enfin, le système prend en compte les autres utilisateurs, en évitant les collisions. Le cycliste se décale pour doubler. Nous ne sommes pas, sans cesse, transpercé par les autres coureurs.

La fonction “magic road”

C’est l’originalité de l’application : la possibilité de rouler sur nos propres routes. Pour cela, il suffit de proposer au support technique le fichier “.gpx” contenant le parcours souhaité.
Nous avons proposé le circuit “24 heures du Mans”. Il a été mis en ligne dans le quart d’heure qui a suivi. Malheureusement, nous n’avons pas pu réunir, à temps, 5 cyclistes pour le parcourir. Donc, nous n’avons pas pu le tester. C’est une restriction provisoire en raison de l’augmentation phénoménale du nombre d’utilisateurs.

Un réseau social

RGT CYCLING est aussi un réseau social. L’ambiance est feutrée. Les parcours ne sont pas surchargés, ce qui donne l’impression d’être privilégié. A chaque fois, nous étions une vingtaine, de niveaux hétérogènes. Il y a beaucoup de femmes. Au moins 50% des cyclistes présents. Il est possible de rouler avec d’autres cyclistes, voire, de se donner rendez-vous, faire demi-tour pour aller les chercher, pour des entraînements communs. On peut communiquer par de brefs messages qui s’affichent à droite de l’écran. Il est possible de s’adresser des signes.

Le support technique est réactif. Il répond aux questions et aux demandes avec clarté.

En conclusion…

RGT CYCLING a compris qu’il y avait un leader sur le marché des simulateurs des sorties à vélo. Et, pour exister, il fallait une offre différente.
Cette nouvelle application est simple d’utilisation. Le cycliste qui l’utilise comprend très vite que c’est du sérieux. On est ici pour pédaler dans un environnement réaliste intégrant des données précises représentant fidèlement l’activité réalisée sur le vélo.
L’ambiance est feutrée donnant le sentiment d’être un privilégié.
Il reste, maintenant, à RGT CYCLING de s’étoffer : plus d’utilisateurs et davantage de parcours.

L'argalyde

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*