Le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche

Le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche (TCFIA) mérite certainement l’attention. Depuis 2003, avec constance, les organisateurs proposent une course de 7 étapes uniquement dédiées aux femmes.

La 18ème édition du Tour Cycliste International de l’Ardèche (TCFIA) a une saveur bien particulière cette année. La crise sanitaire du COVID est passée par là, empêchant la totalité des courses cyclistes de prendre le départ. Les calendriers ont été bouleversés et l’Union Cycliste Internationale (UCI) a maintenu le TCFIA dans la liste des courses du programme des femmes cyclistes.

Le Tour Cycliste Féminin International de l’Ardèche

Il faut dire que le TCFIA est une institution dans le domaine des courses sur route, une référence. Depuis 2003, sans discontinuité, le TCFIA propose une course par étapes aux meilleures cyclistes femmes de niveau élite.

Mais avant d’aller plus loin, examinons le programme 2020.

Le programme du TCFIA 2020

Le TCFIA propose une course de 7 étapes se déroulant en Ardèche et dans sa périphérie. 5 étapes sont en ligne et 2 en boucle.

Tour cycliste féminin internationale de l'Ardèche

Etape 1 – jeudi 3 septembre – 90 km D+ 1 094

TCFIA

Etape 2 – vendredi 4 septembre – 135 km D+ 3 410

Etape 3 – samedi 5 septembre – 135 km D+ 3 410

Etape 4 – dimanche 6 septembre – 134 km D+ 2 629

Etape 5 – lundi 7 septembre – 135 km D+ 1 638

Etape 6 – mardi 8 septembre – 137 km D+ 1 698

Etape 7 – mercredi 9 septembre – 98 km D+ 891

TCFIA

26 équipes sont inscrites ce qui devrait représenter environ 160 cyclistes.

L’organisation du TCFIA

L’épreuve est organisée par le Vélo Club Vallée du Rhône Ardéchois (VCCRA). L’intelligence du projet est qu’il associe de nombreuses communes dans l’organisation de la course ce qui lui permet de s’assurer de l’aide de nombreux bénévoles.
En retour, les communes bénéficient d’un coup de projecteur.

Les bénévoles sont réellement une clef dans l’organisation de telles épreuves. Le TCFIA les met en valeur systématiquement.

Un peu d’histoire

Sous l’impulsion d’Alain COUREON, en 2003 président du VCVRA et directeur de course, le club se lance dans l’aventure de la course cycliste au féminin.
Alors que Le Tour de France Féminin (devenu Tour de la CEE) disparaît, le TCFIA devient une course dédiée à 100% aux femmes. Elle fait partie des courses inscrites au calendrier de l’UCI.

L’épreuve évolue régulièrement en s’ouvrant aux territoires périphériques. Elle rend visite aux départements voisins comme La Drôme, la Lozère et le Vaucluse. Les parcours sont variés et la course va à la rencontre des lieux significatifs de la région.
On comprend que le TCFIA est un atout pour faire connaître la région touristiquement et économiquement.

Une course sélective

Les parcours sont accidentés ce qui rend la course particulièrement sélective. Les dénivelés sont importants et la course n’hésitent pas à arriver au sommet du Mont Lozère.

Crédit photo : TCFIA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*